Enfin ! Après avoir suivi le tutoriel, bien trop dirigiste à son goût, Erin allait enfin pouvoir faire ce qu’elle voulait. Bien sûr, elle n’aurait jamais pu découvrir comment programmer ses petits robots toute seule mais ces missions simplistes l’ennuyait toujours.

Le matin se levait sur les restes de l’attaque nocturne qui clôturait ces missions d’entraînement et elle n’était pas fâchée de ce répit. Elle avait donc toute une journée pour se préparer à l’attaque suivante qui ne manquerait pas de commencer dès le prochain coucher du soleil.

Les monstres n’étaient pas franchement intelligents ni difficile à vaincre mais ses robots ne valaient pas mieux. Incapables de communiquer ou de s’organiser seuls, elle avait du courir d’un bout à l’autre du camp pour adapter leurs ordres et envoyer les renforts aux bons endroits, le tout dans le vacarme des explosions et le stress des balles perdues…

Son cerveau avait beau savoir qu’il ne s’agissait que de réalité virtuelle et qu’elle ne risquait rien, son système limbique, lui, n’était pas du même avis.

Pour l’instant, ses robots non combattants étaient ressortis de leurs abris et évoluaient paisiblement autour d’elle. Elle les avait programmé pour collecter des ressources suivant un algorithme assez grossier ; après leurs marches aléatoires, ils ramenaient tout ce qu’ils trouvaient et pouvait avoir une utilité.

En toute logique, et le tutoriel avait insisté là dessus, Erin aurait du profiter de la journée pour gérer ces robots plus finement et optimiser son économie mais elle avait besoin de reposer ses nerfs et voulait d’abord creuser une idée qu’elle avait eu pendant la bataille précédente.

Elle s’était rendue compte que les organisateurs du concours avaient en fait adapté un jeu vidéo pré-existant. C’était bien plus économique que d’en développer un nouveau (et de loin) mais ils n’avaient pas pris le temps de supprimer les éléments du jeu original… dont tout un ensemble d’objets purement décoratifs.

Ils n’avaient effectivement aucune utilité économique ou militaire prévue dans cette variante mais comme ils ne coûtaient rien à produire, Erin se demandait si elle arriverait à s’en servir de moyen de communication…