De loin, on aurait dit un château, ou peut être un manoir, mais de près, l’Académie semblait beaucoup plus récente, à cause du béton et de ses formes arrondies, mais surtout à cause des nombreux bâtiments de forme géodésique qui entouraient le bâtiment principal…

Les nouveaux arrivants étaient époustouflés; Phyl gobait les mouches avec sa bouche grande ouverte, Cerise trépignait sur place. Même Erin, qui était pourtant difficilement impressionnable, avait le souffle coupé.

Ils venaient de descendre du bus, heureux de pouvoir se dégourdir les jambes après ce long trajet, lorsqu’un homme d’une carrure imposante approcha de leur groupe. D’autres personnes leur distribuèrent une sorte d’oreillette, qu’Erin, comme les autres, mis en place.

Quand l’homme se mit à parler, elle en comprit l’utilité. Il s’agissait d’un traducteur en temps réel, permettant aux gens de communiquer facilement entre eux. Évidemment, puisqu’il s’agissait d’une académie européenne, tout avait été pensé pour que tout le monde puisse travailler conjointement et facilement.

L’homme se présenta comme étant Lukasz Kowalczyk, le directeur de l’établissement.

— «Bienvenue et Bravo. Vous êtes à l’Académie.

Si vous regardez derrière moi, vous voyez de grands bâtiments géodésiques, accolés à de plus petits. Chaque grand dôme représente un pays de l’Union Européenne, ou une union de pays pour les plus petits. Il s’agit d’un découpage comme un autre, mais il a l’avantage de vous permettre de vous retrouver culturellement parlant, et donc de faciliter certains apprentissages.

Je sais, certains me diront qu’il y a des tensions entre l’Europe et l’Angleterre, le Brexit, etc. Mais ce projet est d’une telle importance que celles-ci ont été mises de côté. Vous trouverez donc bel et bien un dôme pour les Anglais.

Dans la mesure du possible, vos professeurs et les membres de l’intendance parleront français, ce qui vous permettra d’éviter de devoir recourir à cette oreillette la plupart du temps et de vous comprendre facilement. Vous êtes évidement fortement invités à vous mélanger entre pays.

Le bâtiment principal, le seul que vous voyez qui n’est pas une géode, est l’administration. C’est un peu le cœur administratif de l’Académie. Vous n’y viendrez que rarement, pour des raisons administratives ou lors de certaines rencontres inter-dômes.

Je vous souhaite encore une fois la bienvenue dans l’établissement et espère que vous vous épanouirez ici. Maintenant, suivez vos encadrants, ils vont vous faire visiter. »

Ils allaient se mettre en marche lorsque monsieur Kowalczyk repris une dernière fois la parole.

— « J’oubliai. Évidemment, maintenant que vous avez accepté les clauses du contrat et que vous avez pénétré dans l’enceinte de l’Académie, il ne vous est plus possible d’en sortir, que ce soit à pied ou virtuellement.

Un réseau de téléphonie interne a été mis en place, pour vous permettre de communiquer entre vous à l’intérieur de l’Académie. Par contre, il ne vous permettra pas de joindre des personnes extérieures, pour cela, vous devrez passer par nous.

L’Académie et la forêt environnante sont entourés d’une enceinte. Vous pouvez vous balader dans la forêt si vous le désirez, mais ne cherchez pas à en sortir. Nous seront prévenus de toute tentative de sortie, et je ne vous conseille pas de tenter de traverser l’enceinte, elle est électrifiée et vous assommerait.

Sur ce, je vous souhaite une bonne journée. »