Erin sortit de la salle, pendant que Cerise s’installa derrière un PC. Elle déambula discrètement dans les couloirs, observant longuement les caméras de surveillance avant de s’aventurer toujours plus loin.

Son but était de détourner l’attention au maximum, s’il y avait des rondes, il fallait qu’elle attire les vigiles à l’autre bout du bâtiment. Erin prit le couloir d’un dôme d’habitation.

Elle ne savait pas forcément où elle allait… Ce qu’elle savait par contre, c’est que Cerise allait gérer en haut, de toute façon. Donc même si elle mettait du temps à remonter, tout se passerait bien.

Erin tourna en direction des chambres. Elle ne voulait pas attirer d’ennuis aux étudiants, donc elle n’allait donc pas tenter de se servir de PC situés dans les chambres.

Le seul autre PC qui lui vint à l’esprit dans cette partie du bâtiment était celui du responsable du dôme. Ce serait risqué mais drôle de tenter de générer du trafic à parti de celui-ci. Comment faire ?!

Erin farfouilla autour d’elle, et trouva quelques bouquins, qu’elle lança à travers le couloir, en tentant d’atteindre un pot de fleur. Le pot de fleur tomba et explosa par terre. Elle continua son manège, et quelques minutes plus tard, le responsable du dôme sorti, à peine réveillé de sa chambre.

Lorsqu’il passa la porte, Erin se faufila derrière lui. Ouah, les chambres des surveillants étaient autrement plus cool et plus grandes que les leurs ! Elle alluma le PC, et programma rapidement un petit truc pour générer du trafic aléatoirement.

Elle entendit parler dans le couloir. Grâce son l’implant, la traduction se faisait instantanément dans son cerveau. Le responsable était en train de dire aux gardes qu’il avait trouvé un pot de fleur cassé et pleins de livres à côté. Il leur demandait de patrouiller dans le dôme d’habitation pour trouver qui avait pu faire ça.

Elle allait ressortir lorsque la porte s’ouvrit devant elle. Elle se glissa à l’arrière de celle-ci, et le responsable du dôme entra sans la voir. Voyant son PC allumé, il fonça dessus, et Erin en profita pour sortir.

Elle trouva une cachette un plus loin, à l’angle du couloir, entre deux fauteuils. De là, elle entendit le responsable hurler des ordres à partir de sa chambre. Elle laissa passer les vigiles, trop occupés à accourir pour la remarquer et décampa.

Elle avait réussi à générer pas mal de bordel dans ce dôme, suffisamment pour détourner l’attention des salles de cours un petit moment. Les surveillants allaient chercher parmi les hongrois. Peut être passer de chambre en chambres. Cela allait les tenir éloigné un moment du dôme principal. Elle reprit sereinement le chemin de la salle de classe.

Et zut ! Alors qu’elle arrivait à proximité de la salle de cours, elle aperçu une petite équipe en train de faire sa ronde, qui n’était pas au courant du bordel qu’elle avait fait, et qui se rapprochait dangereusement de la porte de la salle.

Avant même d’avoir réfléchi, elle les appela de loin. Les vigiles se retournèrent au bon moment, juste avant d’ouvrir la porte. Erin avait réussi à ce qu’ils ne découvrent pas le groupe, c’était déjà ça. Mais maintenant, elle était plutôt dans le pétrin…

Elle était prise entre le groupe de surveillants et le dôme où elle avait semé le souk… Erin se cacha comme elle put entre deux meubles situés dans le couloir. Heureusement qu’elle n’était pas épaisse. Les surveillants passèrent devant elle, balayant le couloir d’une lampe, mais par chance, ils ne la virent pas.

Elle trouva rapidement une fenêtre par laquelle elle se glissa. Elle était sortie du dôme, elle ne risquait plus grand-chose, mais il fallait encore qu’elle retourne au lieu de rendez-vous. Slalomant entre des patrouilles fouillant les environs du dôme d’habitation, elle réussi à reprendre la direction de la forêt.