Erin s’était attendue à ce que le QG grouille de vie. Au lieu de ça, il était quasiment vide. Mis à part Kwier, il n’y avait quasi personne. Mais en fin de compte, cela n’était pas si étonnant.

#freedomnia était une organisation qui existait essentiellement sur le réseau, et la présence de ses membres dans le QG n’aurait fait que les mettre en danger. Tant que chacun restait un peu partout dans le monde, ils restaient discrets. Et puis, il n’y avait pour le moment aucune utilité à regrouper tout le monde au même endroit, tant qu’il y avait une connexion, ça le faisait.

Kwier était venu avec une amie, Nightowl, une ancienne du laboratoire de recherche. Ils avaient cherché à se rapprocher le plus possible physiquement de l’Académie, pour pouvoir intervenir rapidement si besoin, et se tenir au courant de ce qu’il se passait dans le coin, comme, par exemple, en ce moment, le ravitaillement de fournitures, qui leur avait servi pour passer inaperçus.

Kwier présenta Nightowl. Erin se souvenait vaguement avoir vu son pseudo le premier jour où elle s’était connectée, mais elle ne lui avait jamais vraiment parlé. Erin préférait discuter en privé avec Kwier.

Elle eut un petit pincement au cœur en se rendant compte que Nightowl était une fille et que Kwier partageait les locaux avec elle. Sa vie à elle avait tellement tourné autour de ses échanges avec Kwier pendant ses derniers mois qu’elle n’avait pas envisagés qu’il puisse avoir une vie à côté.

Kwier expliqua que pour passer inaperçus, Nightowl et lui s’étaient fait passer pour un couple de citadins voulant retourner aux sources. Les gens du village ne voulant rien connaître de leurs nouveaux voisins, tant qu’ils ne posaient pas de problèmes, ils ne seraient pas embêtés. Bref, ils s’étaient installés ici sous une fausse identité.

Erin avait décroché au milieu de l’explication, morose depuis qu’elle avait appris que Kwier vivait avec Nightowl. C’était à peu près la seule chose qu’elle avait retenu.

Elle tâcha de se ressaisir. Kwier avait une vie, et surtout n’avait aucuns comptes à lui rendre. Ils ne se connaissaient même pas…

Nightowl leur prépara du café, du thé et du chocolat chaud et apporta tout ce qu’ils pourraient vouloir manger au petit déjeuner. Ce qui les aida à déstresser de la nuit. Après s’être rassasiés, les premiers bâillements apparurent.

Nightowl leur proposa d’aller se reposer. La maison était petite, mais ils avaient fait ce qu’ils avaient pu pour aménager les chambres, et permettre à chacun d’avoir un espace de repos.

Tous accueillirent avec joie cette opportunité, sauf Erin. Elle, savait qu’elle ne trouverait pas le sommeil. Il y avait eu trop d’action et de stress ce soir pour que son esprit veuille bien la laisser tranquille.

Elle fit le tour de la maison, afin de visiter ce lieu qui serait son chez elle à partir de maintenant.

La maison comprenait un séjour, dans lequel Kwier et Nightowl avaient installé leurs PC portables. Ils étaient connectés à internet via une petite compagnie locale, ce qui leur permettait de rester en permanence sur #freedomnia.

Il y avait aussi deux chambres, dans lesquelles avaient été installés des couchettes et où dormaient pour le moment ses amis, et évidement, une salle de bain, des toilettes et une cuisine.

Les sanitaires étaient rudimentaires, mais après avoir passé des mois dans une prison dorée, Erin préférait encore la proximité ET la liberté, au luxe de l’Académie ET la sujétion.