Quentin attendit la nuit. Erin avait insisté pour l’accompagner. Même si elle n’y connaissait pas grand-chose en lockpicking, elle pourrait sûrement l’aider, ou du moins, monter la garde. Et puis, elle aimait sa compagnie…

La serrure fut facile à crocheter, il ne s’agissait pas de serrures sécurisées. Si tout se passait bien, personne ne sauraient que quelqu’un était rentré.

Ils avaient sélectionné la maison la plus cossue du coin. Vu que l’on était à la campagne, c’était celle la plus à même d’avoir un PC et internet.

Quentin et Erin parcoururent le rez-de-chaussé la maison pièces par pièces. Les chambres étaient surement à l’étage et les propriétaires semblaient dormir. Quentin se dépêcha de l’allumer et de récupérer les informations pendant que Erin faisait le guet dans l’escalier.

Ce n’était pas très compliqué. Il s’agissait d’un vieil OS, sans mot de passe. Pour se connecter sur l’interface du routeur, les identifiants de connexion par défaut avaient été conservés. Même pas besoin de devoir chercher bien loin pour se connecter…

En moins de cinq minutes, Quentin avait récupéré ce qu’ils étaient venu chercher et éteignit l’ordinateur. Erin, qui attendait au bas de l’escalier, entendit du bruit à l’étage. Apparemment, les propriétaires avaient un chien et celui-ci grattait pour qu’on le laisse sortir de la chambre.

Le chien déboula dans le séjour en grognant au moment ou Erin et Quentin refermèrent la porte d’entrée. Ils se dépêchèrent de passer la barrière et retournèrent au QG tout essoufflés, mais ravis de leur escapade.